Mon enfant a 5 ans. C'est une petite fille aujourd'hui. Si 5+5=10, ma petite fille aura 10 ans dans 5 ans. Que lui dire ? Que ses poupées ne sont que de pâles figures décharnées de ce qu'ils nous reste de féminité citoyenne ? NON. Elle, mon enfant, les désigne figures de princesses. Je la crois. Nous arpentons ainsi les rues de notre quartier, recueillons les voix de celles que nous croisons chaque jour : libraire, voisine, fleuriste... Chacune de ces femmes a choisi un visage plastifé et offert le NON. Elles, ces femmes, sont nos princesses. Nous revendiquons l'illégitimité de race, de famille et de patrie. Nous sommes là et n'attendrons pas 5 années avant de penser, réfléchir, jouer et vivre.

not to be